Agence immobilière à honoraires réduits
29 oct

Votre agence immobilière de Paris 4e vous précise les seuils d’exonération de la taxe d’habitation !

128©-julien-tromeur-copy

La baisse de la taxe d’habitation prévue dès 2018 vous concerne-t-elle ? Récemment, le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a dévoilé quels seront les seuils d’exonération pour la taxe d’habitation, taxe que 80 % des Français, soit 17 millions de foyers fiscaux, n’auront plus à payer d’ici trois ans, (par exemple, pour une taxe d’habitation de 600 euros, le contribuable ne paierait plus que 400 en 2018, 200 en 2019 et plus rien en 2020).

Pour bénéficier dès 2018 de la baisse d’un tiers de votre taxe d’habitation, votre agence immobilière de Paris 4e vous donne dans le détail les seuils de revenus à ne pas dépasser. Quels sont-ils ? Si vous êtes célibataire, votre plafond est de 30 000 € par an, soit 27 000 € de revenu fiscal de référence. Si vous vivez en couple, sans enfant, votre plafond est de 48 000 € (43 000 € de RFR). Si vous avez un enfant, il ne faut pas dépasser 54 000 € de revenus (49 000 € de RFR) pour bénéficier de ce cadeau fiscal. Au deuxième enfant, vous devez ajouter à vos revenus 8 000 € puis 6000 € par demi-part supplémentaire. Cette réforme représente 3 milliards de baisses d’impôt en 2018.

Pour les collectivités, encore 9 milliards €
Le choix du gouvernement d’exonérer 80 % des Français a été pris en tenant compte du fait que ce que versait cette population représente, selon les mots du Ministre : « à peu près la même somme, un petit peu plus en masse fiscale que les 20 % qui continueront à la payer ». Ainsi, le manque à gagner pour les collectivités est de 10,4 milliards €. Ce qui correspond à peu près à ce que verseront encore les 20% restants, soit à peu près 9 milliards €.

C.V. / Bazikpress © julien tromeur

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée